04/06/2016

« Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (129/140) : WAIMES (Belgique) : Un honneur et un style uniques

 

Endroits et histoires magiques

 1.jpgAujourd’hui, l’heure est venue d’emboîter le pas d’auteurs « locaux », de rassembler ce qui était épars, de (re)donner aux Ardennes leurs lettres de noblesse, de consulter à nouveau les pages des légendes et des traditions typiques de ces contrées merveilleuses afin de préparer au mieux des promenades et des séjours sur place. Et, surtout, d’y goûter ! (*)

 

C’est la commune la plus haute de Belgique, héritière d’un passé mouvementé et d’un patrimoine riche et insolite.

Saint Saturnin ou Sernin, envoyé en Gaule par le pape, évangélisa Pampelune, puis Toulouse où une basilique magnifique lui est dévolue. Refusant d’honorer Jupiter, qui était le culte officiel, il fut attaché à un taureau dit du sacrifice. Traîné sur les marches du Capitole, le cou brisé, Saturnin devint l’un des premiers évêques martyrs en Gaule et son culte s’y développa très rapidement.

En France, près de cent villages, villes, églises et monastères portent le vocable du saint, et, en Belgique, c’est la seule église de Waimes qui a ce privilège, paraît-il.

Alors, pour que cet honneur soit à la hauteur de la situation, l’église Saint-Saturnin, construite en 1554, fut érigée dans un style, aussi unique en Belgique, sur base de deux nefs dont les voûtes d’arête prennent appui sur des piliers centraux.

 

Eldorado ardennais

 

L’immense zone de 100 000 hectares située entre Waimes, Stavelot, la Baraque Fraiture et Manderfeld, est considérée comme aurifère, c’est-à-dire contenant de l’or.

S’agirait-il d’un eldorado ardennais ?

Certes, il y eut des « laveries d’or » à l’époque celte, voire romaine, des pépites furent aussi recueillies par Julius Jung, orpailleur prussien, au XIXe siècle, néanmoins, la production s’avéra assez faible (0,5 gr par tonne de résidus), malgré quelques trouvailles relativement exceptionnelles dans l’Amblève, le Rû des Fagnes, le Steinbach, la Warchenne, le Goldbach… (Source : « La ruée vers l’or » sur waimes.be).

Aujourd’hui, les balades dans les Fagnes valent bien de l’or et puis, il y a également un tourisme « particulier » qui attire les visiteurs, comme l’expliqua « Le Soir Magazine » à l’été 2013 :

« Visite au Perron, à Waimes, le paradis wallon des « tout nus et tout bronzés ! », en précisant qu’il s’agit d’un camping naturiste, « le seul en Wallonie » et qu’il y a environ 230 000 naturistes belges (500 000 en France, selon la Fédération française de naturisme) dont 192 000 passent leurs vacances Outre-Quiévrain chaque année.

 

Hymne à l’Amblève

 

La région de l’Amblève a été merveilleusement chantée par Marcellin La Garde (voir bibliographie) et je ne résiste pas à vous livrer quelques notes de cet auteur :

 

Waimes.jpg

 

 

 

 

 

La joie de lancer des petits cailloux dans l’Amblève…

 

« L’œil n’admire pas seulement dans la Vallée de l’Amblève des rochers escarpés et des collines arrondies, que découpent des gorges mystérieuses où serpentent des ruisseaux murmurants ; - des bois touffus et des champs cultivés ; - de vertes prairies et de sombres bruyères ; - des villages accrochés aux flancs des montagnes ou gracieusement assis au bord de l’eau ; - des hauteurs où l’on voit se dérouler de splendides panoramas ; - enfin, les tableaux les plus riants, les plus sauvages, les plus variés et les plus romantiques que puisse évoquer l’imagination.

On y rencontre encore des cascades aux larges nappes d’argent ; - des grottes aux merveilles cachées ; - des eaux minérales aux propriétés salutaires ; - des chantoirs (avens de petites tailles) aux profondeurs inconnues ; où s’engouffrent de rapides torrents ; - de vastes moraines aux énormes blocs erratiques dont la présence en ces lieux est un des témoignages les plus éclatants des révolutions du globe ; - d’importantes ruines féodales ; - des châteaux, des églises et des chapelles gothiques ; - des restes d’anciens monastères… »

 

(*) Au fil des jours, vous pourrez me suivre dans quelque 140 lieux légendaires ou historiques français, belges, luxembourgeois et allemands, repris de mon ouvrage et de mes émissions « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (Éditions Jourdan, RTBF, TV5 Monde, Fréquence Terre-Radio France Internationale) sur le blog spécifique : 

http://ardennesmysterieusesinsolitesetsacrees.skynetblogs...

 

Et, chaque semaine, en radio avec une soixantaine de sites ardennais français dans l’émission « Nature sans Frontières » sur « Fréquence Terre-RFI » : http://www.frequenceterre.com/

 

 

 

 

18:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.