31/05/2016

« Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (103/140) : SAINTE-ODE (Belgique) : Nature, terroir et traditions

 

Endroits et histoires magiques

 1.jpgAujourd’hui, l’heure est venue d’emboîter le pas d’auteurs « locaux », de rassembler ce qui était épars, de (re)donner aux Ardennes leurs lettres de noblesse, de consulter à nouveau les pages des légendes et des traditions typiques de ces contrées merveilleuses afin de préparer au mieux des promenades et des séjours sur place. Et, surtout, d’y goûter ! (*)

 Quatre sites sont recommandés par le Tourisme local : Champimont, le centre d’interprétation du champignon, l’église romane d’Amberloup, le site des éoliennes et la Chapelle de la Bonne Dame.

 

Sainte-Ode1.JPG

 

 

 

 

 

Le champignon à Champimont…

 

À ce sujet, voici une légende qui traverse les décennies :

 « Au VIIe siècle, il existe une communauté de vierges installée dans la forêt de Freyr s’étendant de la Barrière de Champlon vers Saint-Hubert, Mochamps… On y trouve des hêtres, chênes, aulnes, des landes sèches et humides, de la tourbe, des cigognes noires, des chouettes, pics noirs, libellules, papillons…

Tous les jours, à la tombée de la nuit, une cloche retentit afin de permettre aux gens égarés de rejoindre la demeure communautaire et y recevoir l’hospitalité. Comme à la Baraque Michel (voir ce chapitre), comme à la Dômerie d’Aubrac (« Cloche des Perdus »)…

Hélas, durant une nuit hivernale, des bandits envahissent le refuge. C’est une véritable nuit d’horreur dont, seule, Ode échappe.

Depuis lors, elle vit en ermite dans la forêt, non loin de Lavacherie où elle se rend parfois pour quémander un peu d’aide.

Un jour, un nouvel arrivé au village, la rabroue. Le soir-même, cet homme tombe totalement aveugle. Il se remémore son attitude à l’égard d’Ode, fait le lien avec son mal et, plein de regrets, s’en va aider la jeune femme.

Aussitôt, elle fait jaillir une source d’eau et dit au villageois : « Tu peux te laver les yeux avec cette eau ! » L’homme retrouve la vue. »

La source existe toujours et l’eau est recueillie dans une cuvette en forme de coquillage. Un sanctuaire rend hommage à la Bonne Dame et l’endroit est l’objet d’une certaine dévotion. Il se dit qu’Ode, devenue sainte, était la tante de saint Hubert, mais ce serait davantage une légende qu’un fait historique.

 

Sainte-Ode2.JPG

 

 

 

 

                                                                                          L’Ourthe à Sainte-Ode.

Concernant le patrimoine religieux, il est aussi recommandé :

 

- Le Domaine de Beauplateau : ancien couvent (1880) détruit partiellement et qui est devenu un Centre d’activité sociale et touristique.

- Le vitrail de l’église de Houmont : réalisé en 1945, il représente l’emblème de la 17e Division Airborne ayant combattu dans la région en décembre 1944 et décembre 1945 lors de la Bataille des Ardennes. C’est le point de départ de la Route du Souvenir de Sainte-Ode (55 kilomètres) retraçant les moments forts de cette formation militaire.

 

Sainte-Ode3.jpg

 

 

 

 

 

Emblème de la 17th Airborne Division.

 

- L’église de Lavacherie, ses vitraux, son chemin de croix, et une première chapelle (1692) dédiée à Saint-Aubin et à Saint-Antoine de Padoue.

- L’église de Tillet : dédiée à saint Ouen (VIIe siècle), évêque de Rouen, familier de Dagobert et conseiller de la reine Bathilde.

 Sainte-Ode4.JPGSainte-Ode5.JPG

 

 

 

 

La jonquille, emblème de Sainte-Ode.

(*) Au fil des jours, vous pourrez me suivre dans quelque 140 lieux légendaires ou historiques français, belges, luxembourgeois et allemands, repris de mon ouvrage et de mes émissions « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (Éditions Jourdan, RTBF, TV5 Monde, Fréquence Terre-Radio France Internationale) sur le blog spécifique : 

http://ardennesmysterieusesinsolitesetsacrees.skynetblogs...

 

Et, chaque semaine, en radio avec une soixantaine de sites ardennais français dans l’émission « Nature sans Frontières » sur « Fréquence Terre-RFI » : http://www.frequenceterre.com/

 

 

 

 

 

08:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.