16/05/2016

« Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (79/140) : MARTELANGE (Belgique) : Au-delà de la RN4

 

Endroits et histoires magiques

 1.jpgAujourd’hui, l’heure est venue d’emboîter le pas d’auteurs « locaux », de rassembler ce qui était épars, de (re)donner aux Ardennes leurs lettres de noblesse, de consulter à nouveau les pages des légendes et des traditions typiques de ces contrées merveilleuses afin de préparer au mieux des promenades et des séjours sur place. Et, surtout, d’y goûter ! (*)

 

Avec quelque 1 800 habitants, Martelange est bien connu de nombreux automobilistes puisque la route nationale 4 qui traverse l’entité fait office de frontière avec le Grand duché de Luxembourg, d’où plusieurs stations services qui offrent des prix « attractifs ».

Une anecdote : naguère, cette frontière passait en plein milieu du café « Maison rouge » et les gens allaient d’un côté à l’autre car les heures de fermeture étaient différentes entre les deux pays. La frontière fut déplacée à l’extérieur pour empêcher ce « trafic ».

D’aucuns, ici, se souviennent de la terrifiante catastrophe d’août 1967, lorsqu’un camion rata un virage avec ses 47 000 litres de GPL (gaz de pétrole liquéfié) et explosa causant de nombreuses victimes : 22 morts et 47 blessés.

Martelange, c’est aussi le souvenir de mai 1940 lorsque les Chasseurs ardennais (unité d’élite de l’armée belge) firent sauter des ponts sur la Sûre, obligeant l’envahisseur allemand d’attendre des renforts. Mais, cette défense ne tint pas face à l’armada de la 1ère Panzerdivision et il y eut plusieurs tués et prisonniers dans les rangs belges.

Un monument rappelle ce fait d’armes le long de l’ancienne route principale et représente un sanglier, emblème des Chasseurs ardennais, ainsi qu’une stèle érigée sur les hauteurs de la Hardt.

 

Martelange.jpg 

De Sedan à Vresse, en passant par Martelange, le sanglier est l’emblème des Ardennes et, plus particulièrement, des Chasseurs ardennais.

 

 Au fil des siècles

 

Le site de Martelange présente son patrimoine « au fil des siècles » en six points :

 

. Le parc de la Tannerie : lieu de promenade didactique, arboretum, pique-nique…

. Le moulin Kuborn : ancien moulin du XVIIIe siècle devenu un bâtiment administratif. Roue à aube reconstruite, exposition…

. La chapelle Saint-Joseph de Grumelange (XVIIIe siècle) : joyau de l’architecture ancienne de la Vallée de la Haute-Sûre.

. Le musée de la Haute-Sûre : installé dans la plus ancienne maison de Martelange (1689). Meubles, outils anciens…

. Le petit patrimoine : chapelle Saint-Donat (1721), chapelle Saint-Nicolas (XVIIIe siècle), lavoir public (1886).

. Le monument national des Chasseurs ardennais : œuvre du sculpteur André Fontaine.

 

(*) Au fil des jours, vous pourrez me suivre dans quelque 140 lieux légendaires ou historiques français, belges, luxembourgeois et allemands, repris de mon ouvrage et de mes émissions « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (Éditions Jourdan, RTBF, TV5 Monde, Fréquence Terre-Radio France Internationale) sur le blog spécifique : 

http://ardennesmysterieusesinsolitesetsacrees.skynetblogs...

 

Et, chaque semaine, en radio avec une soixantaine de sites ardennais français dans l’émission « Nature sans Frontières » sur « Fréquence Terre-RFI » : http://www.frequenceterre.com/

 

 

 

 

 

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.