13/02/2016

« Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (25/140) : BRIEULLES-SUR-BAR (France) : Sabbats au Bois de la Lune

2.jpgEndroits et histoires magiques

Aujourd’hui, l’heure est venue d’emboîter le pas d’auteurs « locaux », de rassembler ce qui était épars, de (re)donner aux Ardennes leurs lettres de noblesse, de consulter à nouveau les pages des légendes et des traditions typiques de ces contrées merveilleuses afin de préparer au mieux des promenades et des séjours sur place. Et, surtout, d’y goûter ! (*)


À l’époque gallo-romaine, la cité de Brieulles-sur-Bar s’appelait « Briodorum » : pont fortifié sur la Bar, qui, à l’époque, devait être navigable.
Par cette rivière, les marchandises étaient acheminées jusqu’à la Meuse et Brieulles fut même considérée comme un port fluvial. Puis, le cours d’eau s’est envasé et est devenu inutilisable. Belle église du XVe siècle et cadran solaire. Non loin de Brieulles-sur-Bar, les amateurs de légendes connaissent bien le « Bois de la Lune ».

La musique des démons

À dire vrai, ce « Bois de la Lune » est une clairière et on y racontait volontiers l’histoire suivante :

« Quand le vent portait assez loin, jusqu’à Verrières, Authe, voire Autruche, on percevait une musique au son de laquelle les démons, les sorciers et les sorcières dansaient en ce lieu intitulé « Bois de la Lune » avant de disparaître à la vue des êtres humains. Cependant, le diable s’y tenait à la disposition de tous ceux qui lui promettaient leur âme en échange de richesses. »

Il se disait d’un paysan qui aurait amassé un pactole : « Il revient de la lune », alors que, tout simplement, il avait beaucoup travaillé et effectué quelques économies…

Le faux orme

Un arbre, situé à la sortie de Brieulles-sur-Bar, est appelé « Orme de Sully ». Il aurait été planté au temps de Sully (1560-1641), dit-on.


Brieulles-sur-Bar.JPG

 

 

Lieu de sabbat à l’orée d’une forêt.

Or, il ne s’agirait pas d’un orme mais d’une espèce de tilleul « à feuilles d’orme ». La particularité de cet arbre très ancien, est qu’il est formé de différents gros troncs parallèles poussant en demi-cercle, résultat de rejets multipliant l’arbre autour de la souche.
Parfois, il est quand même sérieusement secoué par des vents orageux ou autres et il vacille quelque peu…

(*) Au fil des jours, vous pourrez me suivre dans quelque 140 lieux légendaires ou historiques français, belges, luxembourgeois et allemands, repris de mon ouvrage et de mes émissions « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (Éditions Jourdan, RTBF, TV5 Monde, Fréquence Terre-Radio France Internationale) sur le blog spécifique :
http://ardennesmysterieusesinsolitesetsacrees.skynetblogs.be/

Et, chaque semaine, en radio avec une soixantaine de sites ardennais français dans l’émission « Nature sans Frontières » sur « Fréquence Terre-RFI » : http://www.frequenceterre.com/

 

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.