06/02/2016

« Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (18/140) : BOGNY-SUR-MEUSE (France) : Terre de liberté

Endroits et histoires magiques

1.jpgAujourd’hui, l’heure est venue d’emboîter le pas d’auteurs « locaux », de rassembler ce qui était épars, de (re)donner aux Ardennes leurs lettres de noblesse, de consulter à nouveau les pages des légendes et des traditions typiques de ces contrées merveilleuses afin de préparer au mieux des promenades et des séjours sur place. Et, surtout, d’y goûter ! (*)

Surplombant la ville, le site des Quatre Fils Aymon et son imposant monument les représentant avec leur fidèle cheval Bayard, est l’une des principales attractions des Ardennes.
Quelques panneaux didactiques nous apprennent que nous sommes dans le giron du Château-Regnault, « emplacement exact où fut érigé le premier château de pierre et de bois au XIIe siècle, autour duquel va se constituer un fief important, future principauté souveraine au XVIe siècle, située entre le Royaume de France et l’Empire Germanique ».

Bogny1.JPG

 

 

 

Les Quatre Fils Aymon et le cheval Bayard statufiés en bord de Meuse.

Poursuivons la lecture :

« Ici, selon la légende, c’est le refuge choisi par Renaud pour échapper à la colère de Charlemagne. C’est la résistance des « petits » contre l’arbitraire des « puissants ». Les Ardennes sauvages, personnifiées par la déesse Dea Arduinna montée sur son sanglier, protectrice de la forêt, devient avec le cheval Bayard portant les 4 Fils Aymon, un symbole de terre de liberté et de résistance à l’injustice. »

Au pied de la statue, on trouve le puits de l’ancien château et, au fil d’explications, on revit cette fabuleuse légende (également expliquée au chapitre 1 du présent ouvrage).
S’il est indiqué dans ce premier chapitre que ladite légende serait issue de chansons moyenâgeuses, ici, on évoque aussi la plume d’un moine de l’abbaye de Laval-Dieu (voir Monthermé), alors qu’une autre piste mène certains médiévistes à un moine de l’abbaye de Stavelot (Ardennes liégeoises).

Du sommet de ce site spectaculaire, on distingue, sur l’autre rive de la Meuse, la Roche de l’Hermitage. C’est l’endroit où Maugis, l’enchanteur et

cousin des fils Aymon qui aida ceux-ci, décida de terminer son existence sur terre dans la solitude la plus complète.

 Bogny2.JPGBogny3.JPG

 

 

 

Somptueux panorama admiré depuis le site des Quatre Fils Aymon, cher à Maugis l’enchanteur.


(*) Au fil des jours, vous pourrez me suivre dans quelque 140 lieux légendaires ou historiques français, belges, luxembourgeois et allemands, repris de mon ouvrage et de mes émissions « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » (Éditions Jourdan, RTBF, TV5 Monde, Fréquence Terre-Radio France Internationale) sur le blog spécifique :
http://ardennesmysterieusesinsolitesetsacrees.skynetblogs.be/

Et, chaque semaine, en radio avec une soixantaine de sites ardennais français dans l’émission « Nature sans Frontières » sur « Fréquence Terre-RFI » : http://www.frequenceterre.com/

 

 

09:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.